Nos actions environnementales

Comme de très nombreuses entreprises en France, la verrerie de La Rochère est une entreprise soumise à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement pour l’ensemble de ses activités de son site de production.
A ce titre, elle doit annuellement faire un bilan environnemental qu’elle transmet aux autorités de contrôles.
C’est pour suivre l’ensemble de ses démarches au plus près et dans un soucis de progresser dans ses démarches environnementales, que La Rochère adhère en 2006 à l’association Progrès Environnement Entreprises (P2E). Cette association locale d’entreprises, permet à chaque adhérant de bénéficier de conseils et stratégie en matière d’environnement industriel, grâce à l’intervention d’un ingénieur environnement.

Energie/CO2

La nouvelle et récente, stratégie industrielle a complètement pris en compte la composante environnementale de notre production. Le changement industriel amorcé en 2007 et confirmé en 2009, qui consiste à privilégier l’énergie électrique pour la fusion du verre et à l’abandonner des énergies fossiles nous permet d’afficher des progrès significatifs.

La Rochère est soumis aux quotas de rejet en gaz carbonique (CO2) instauré par la Protocole de Kyoto. A ce titre, notre rejet a été en 2009 de 37% sous la limite imposée. En 2010, une baisse de 25% de ce quota est prévue.

De plus l’utilisation du gaz naturel est optimisée dans un four oxygène-gaz qui permet le meilleur rendement de combustion.

 

Eau

Concernant l’eau, une baisse significative a eu lieu en 2009 par la mise en circuit fermé de notre nouveau four et nous avons enregistré une baisse de 12% de notre consommation.
De plus, la récupération des calories pour chauffer les bureaux et certains ateliers, permet aussi de réduire notre consommation en fuel domestique.
Cette politique de baisse générale de la consommation d’eau est maintenue pour 2010.

Enfin, un autre choix industriel a été de la suppression de dépolissage de verre par voie chimique. Cette décision a eu pour effet, de contribuer à notre réduction de consommation en eau mais surtout, de réduire considérablement les risques de pollution de l’eau, par incident ou accident. Elle place ainsi l’entreprise en Zéro rejets industriels dans l’eau.

Déchets

Concernant les déchets, une partie de verre blanc est recyclée dans nos propres installations. Pour les autres déchets (472 t en 2009) ils sont systémiquement triés et 85% sont remis à des filières de recyclages.

Facebook Twitter