Historique

1475 : Simon de Thysac, gentilhomme verrier, acquiert le droit de fonder une verrerie au lieu dit des Rochiers. Les archives nationales détiennent une trace de cet acte.
Au début de l’activité, du verre à vitre avec la technique du manchon a été réalisé à La Rochère et des articles de gobeleterie pour les besoins locaux.

1595 : Le village est entièrement détruit par le feu. La verrerie sera reconstruite 3 ans plus tard.

1636 : La Rochère subit une nouvelle destruction durant la guerre de 30 ans.

1666 : Les fours sont rallumés et ne seront plus éteints jusqu’à ce jour

1858 : François-Xavier Fouillot reprend la verrerie avec deux associés

1868 : Départ des associés, ce sont les descendants de François-Xavier Fouillot qui gèrent actuellement la verrerie.

1870 : Marque le début des tuiles de verre. Ce développement, qui répond à un besoin d’éclairage des sous toitures, s’explique par la présence de nombreuses tuileries dans le village de Passavant la Rochère.

1905 : La Rochère propose des pavés de verre plein pour les sols

1923 : Les verreries de La Rochère et Clairefontaine deviennent la Société Anonyme Etablissements Boileau-Mercier

1930 : Pour les murs, les briques simple paroi font leur apparition. Elles sont pressées manuellement

1967 : La production s’automatise. Les presses à main sont remplacées par des presses automatiques développées en interne. Un four à bassin est installé. Briques, tuiles, pavés sont dès lors pressés mécaniquement et automatiquement. Les briques double paroi sont soudées à la main, puis automatiquement en 1974. La productivité et les conditions de travail sont améliorées.

1970 : La Rochère propose la réalisation de panneaux préfabriqués en version standard. Les années 1980 verront les panneaux sur mesure droits et courbes faire leur apparition pour répondre aux besoins des grands ouvrages et pour faciliter la mise en œuvre des briques de verre.

2000 : apparition du carrelage en verre mural Quadra Verra et fabrication de briques de verre teintées dans la masse.

Depuis 2001 La Rochère propose des innovations technologiques :

- Cubiver, une brique à enrobage PVC qui permet de diminuer et faciliter le temps de pose et qui est idéal en milieu humide ;
- brique coupe feu 30 et 60 minutes

Depuis 2009 : développement de la recherche lié aussi à l’environnement avec :

- le pavé Lumi-Sol, un pavé qui emmagasine l’énergie lumineuse du jour pour la redistribuer la nuit
- le développement d’une tuile photovoltaïque avec la société Luxol.

Prix :

- médaille d’argent pour la brique coupe-feu TF 60 min dans la catégorie Aménagement extérieur et équipement au salon Batimat 2003 ;
- médaille d’or dans la catégorie Finition et décoration au salon Batimat 2009 ;
- trophée de l’ID pour le pavé Lumi-Sol de Source-à-Idées

Facebook Twitter